vendredi 4 mai 2012

Vignes d'Arnex . La mise en valeur des raisins


Vignes d’Arnex : La mise en valeur des raisins

Avant le milieu du 19ème siècle, ce problème ne préoccupe guère les gens d’Arnex. La majorité des vignerons buvaient ce qu’ils produisaient !
Car, comme le révèle le cadastre de 1806, à cette époque,  ils possèdent à peine le quart du vignoble et le produit de leurs vignes sert essentiellement à leur consommation familiale.

Mais ce souci affecte bien les gros propriétaires, comme Mme Suzanne de Lerber–Glayre, qui doit écouler la production de ses 9 hectares de vigne.
Dans une lettre du 20 mai 1861 à la Municipalité elle déclare :
Les vins d’Arnex n’ont plus ni le débit, ni la réputation d’autrefois, les ventes sont très difficiles.

Un ancien propriétaire du château, Frédéric de Chaillet (1744-1817), a déjà eu de longs démêlés juridiques avec le bailli de Romainmôtier, vers 1780. Il semble que ce dernier ait eu l’exclusivité de la vente de vins durant le mois d’août sur les terres de son baillage. Mais de Chaillet, compte tenu des titres acquis avec le château, estimait avoir le droit d’en faire autant.
Malgré ses trois pages d’arguments, LL.EE. éconduisent sa demande. En 1786, de Chaillet doit encore faire face à la ville de Romainmôtier, qui veut l’assujettir à l’Ohmguelt, un impôt perçu par la seigneurie sur la vente de vin dans les auberges.

1922, du vin d'Arnex pour la Chaux-de-Fonds
En 1922, mon grand père Emile vendait 29'686 litres de vin par fûts et wagon citerne à la Société de consommation de la Chaux-de Fonds.




1922, vente de vin d'Emile Morel à La Chaux-de-Fonds pour 51.5 ct le litre



Et revendu à f r.1.30 la bouteille



Quelques annonces de l'Impartial et de l'Express


Un projet de cave au collège d’Arnex
Plus récemment, nous signalerons l’intention de la Municipalité, en 1935, d’installer, au sous-sol du collège, des cuves de stockage d’une capacité de 770 hectolitres pour un coût de 12.85 fr. l’hl : il s’agissait de faire face à la mévente des vins de l’époque.
Consécutivement à un accueil mitigé du Conseil général (35 oui contre 35 non), la Municipalité renonce à son projet, au grand soulagement du corps enseignant peu disposé à laisser les élèves respirer les vapeurs d’alcool montant du sous-sol…

La cave coopérative de 1948
La Cave coopérative d’Orbe et environs a été créée en 1948 sous la présidence de M. Besuchet d’Agiez ; Jacques Monnier lui succède de 1956 à 1985, et il est lui-même remplacé par son fils Jacques, puis par Yvan Monnier.
Cette cave regroupe actuellement une cinquantaine de membres, répartis sur une douzaine de communes bénéficiant de l’appellation « Côtes-de-l’Orbe ».

Cette appellation est apparue en 1949, dans le décret du 5 avril 1949  du Conseil d’Etat définissant les régions viticoles vaudoises.



Mais revenons à la création de cette coopérative qui a pris son temps entre 1934 et 1948.
En mai 1934 déjà, les vignerons de la région suivent avec intérêt un exposé de M. Boudry de Marcelin qui présente les avantages d’une cave coopérative pour la région.
En janvier 1935, la section d’Orbe et environs de la Fédération vaudoise des vignerons nomme un comité chargé d’étudier la construction d’une cave pouvant héberger un million de litres et dont le coût serait de fr.350'000.-.
Mais malgré cette décision, rien ne va bouger durant 13 ans.
Et ce n’est qu’en mai 1948, que les vignerons, réunis au restaurent de la Charrue à Orbe, relancent l’idée et nomment un Comité provisoire.
Cette fois, sans perdre de temps, ce Comité organise le dimanche 13 juin 1948, l’Assemblée constitutive de l’Association de la Cave d’Orbe et environs.

Annonce de l’Assemblée constitutive du 13 juin 1948

Et ce dimanche-là, 60 vignerons décident à l’unanimité la création de cette Association.
Le Comité prendra en main toutes les dispositions nécessaires pour assurer le logement de la récolte des membres.
Mais après quelques vagues projets de construction, comme par exemple aux Granges à Orbe, l’idée est abandonnée.
Une collaboration avec la cave de Bonvillars construite en 1948 permettra d’y renoncer.
Il est vrai aussi que la vente du raisin pour l’élaboration de jus ne nécessitait pas de stockage au niveau local




Site de la cave coopérative




Première étiquette de la Cave coopérative des Côtes de l’Orbe


Vers 1980

Les nouvelles étiquettes de 2013
La gamme de produits vendus s'est élargie.
Il a donc fallu redonner une ligne graphique plus homogène pour les différents crûs des 13 Coteaux.  


Nouvelles étiquettes de 2013
  Avant la création de la cave coopérative une grande partie du vin de la localité était achetée par la maison Bourgeois de Ballaigues. 



La maison Bourgeois fête ses 200 ans en 1990, mais devra cesser son activité cinq ans plus tard.

Il y avait aussi d’autres acheteurs, comme le montre cette photographie reproduisant une livraison de vin à Orbe par Alfred Baudat (1873-1939).
Certains acheteurs ont eu, semble-t-il, parfois grand peine à payer leur dû…


 Une livraison de vin à Orbe, à la rue Sainte-Claire


Les vignerons encaveurs
Il y a une vingtaine d’années, quelques jeunes vignerons décident de prendre en main la mise en valeur de leurs raisins et de se lancer dans l’encavage.
Une telle mutation exige de nouvelles installations, un solide savoir-faire et surtout la recherche d’une nouvelle clientèle.
D’autres vignerons font vinifier par des tiers une partie de leur récolte pour faire la vente directe de leur production sans investir dans du matériel d’encavage.
Grâce à ces nouveaux talents, les crus de l’appellation « Côtes-de-l’Orbe » ont pris une place de choix dans la gamme des vins vaudois, aux côtés de ceux de la Cave coopérative.
Ces efforts ont été couronnés ces dernières années par de nombreuses médailles.
Un article de l’OMNIBUS :

Quelques adresses :
Bovet Nicolas
Rte d'Orbe 24
1321 Arnex-sur-Orbe
Tél: 024 4413103

Cave Coopérative
d'Orbe et environs
Place du Village –
CP 22
1321 Arnex-sur-Orbe
Tél: 024 4413993


Cave des Murailles
Morel Landry et Raymond
Ch. du Château 5A
1321 Arnex-sur-Orbe
Tél: 024 4411079
ou: 079 3943744
Site Internet

Domaine de l'Orme
Jean-Daniel Gauthey
Rte de Pompaples 12
1321 Arnex-sur-Orbe
Tél: 024 4411264
ou: 079 7091710
Site Internet

Gauthey Bernard

Rue de la Dîme 2
1321 Arnex-sur-Orbe
Tél: 024 4411211
ou: 0794 636863
Lavenex André
Ruelle de la Forge 2
Tél : 024 4417758
Lavenex Maryline
Rue de la Gare 13
1321 Arnex-sur-Orbe

Tél: 024 4412427
ou: 079 3711750
Site Internet
Monnier 
Jean-Jacques
Rte de Bofflens 9
1321 Arnex-sur-Orbe
Tél: 024 4411780
Monnier Pierre
Le Pré-Girard
1318 Pompaples
Tél: 021 8666269
Morel Yann
Rte du Villaret 14
1417 La Robellaz
Tél: 079 4012987

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire