mercredi 9 novembre 2011

Les propriétaires du château d'Arnex

Propriétaires du château d'Arnex sur Orbe

Depuis sa construction vers 1604, une vingtaines de personnes ont possédé cette maison de maître.

Actuellement elle appartient à deux cousins, Raymond et Pierre Morel.
Ils ont acquis ce bâtiment et son domaine avec  champs et en vignes de leurs parents respectifs.

Soit Fréderic Morel (1920-2001)


Et son frère Morel Charles (1918-2011)


Charles et Frédéric avaient hérité ce domaine lors du décès de leur père Emile, décédé assez jeune à 56 ans, en 1945, à la fin de la guerre.
Après quelques années, le domaine sera partagé entre les deux frères Charles et Fréderic en 1949.

Portrait d'Emile Morel (1889-1945)


Et si actuellement ce bâtiment est propriété de la famille Morel, c'est grâce à Louis, père d'Emile qui en fit l'acquisition en 1918 lors de la mise aux enchères des biens immobiliers de la famille de Lerber



Litho de l'arrière du château vers 1930

Portrait de Louis Morel (1844-1922)



En effet, en 1918 les enfants de Maurice de Lerber mettent en vente le reste de leur domaine d'Arnex.
Rappelons que les activités économiques de Maurice de Lerber ont marqué la vie économique du petit bourg de Romainmôtier

Maurice de Lerber (1811-1895)



En fait Maurice de Lerber avait hérité cette propriété de ses parents, Charles-Antoine de Lerber et Suzanne Glayre

Charles Antoine de Lerber (1784-1837) et Suzanne Glayre (1788-1876



C'est en effet Pierre Maurice Glayre (1743-1819)


le père de Suzanne qui avait acheté le château à Frédéric de Chaillet d'Arnex en novembre 1788.



Frédéric Chaillet lui l'avait hérité de son père Henri Nicolas  Chaillet (1702-1776), qui avait même pris le titre de "de Chaillet d'Arnex".




Pour la petite histoire notons que Frédéric Chaillet fait paraître dans la Feuille d'Avis de Lausanne du 20 novembre 1787 l'avis suivant :
"On désire trouver un bon fermier pour le 1er mai 1788, pour un Domaine de 12 poses par pie, où on peut hiverner 20 bêtes, il serait bon qu'il entendit l'égayage des prés, on préféroit un allemand;pour plus amples informations on s'adressera à Arnex près Orbe à Mr le Colonel de Chaillet d'Arnex"

Pour comprendre cette annonce il faut ajouter que l'égayage était la technique d'irrigation des prés au printemps pour favoriser la croissance de l'herbe.
Et que du temps de l'assolement triennal, le territoire de la commune était divisé en trois pies. Le domaine agricole était donc de 36 poses de l'époque.

Mais au départ, c'est Jean Chaillet, le frère d'Henri Nicolas, qui en 1746 avait acheté le château, ses cens et la mayorie à Charles Emmanuel Jenner.
Mais il décède en 1747, un an après l'achat de cette maison

Henri Nicolas de Chaillet


En fait Charles Emmanuel Jenner venait juste d'acheter le château à son beau frère Nicolas Kilchberger, époux de Marianne Jenner.

Un Nicolas Kilchberger qui avait préféré se lancer dans les investissements du château de Guévaux dans le Vully
( sur ce sujet voir la Revue historique vaudoise de 1997)


Marianne Jenner  le tenait de son père Johannes Jenner et de sa mère Katharina Kilchberger.
Cette demoiselle Kilchberger était la fille de Katharina Imhof (1662-1742).
Elle-même, fille de Daniel Imhof (1633-1713), bailli de Grandson et Lausanne et qui fit d'importantes transformations au château.
Ses armoiries et celle de sa femme figurent encore sur un des arbalétriers.


Armoiries des IMHOFF

Si cette propriété est arrivée dans la famille Imhof, c'est grace au second mariage du père de Daniel avec la fille de Hans Rudolf Horn nommée Elisabeth et veuve de Samuel Freudenreich (1596-1643).


Son père Hans Rudolf Horn, (bailli de Romainmôtier de 1601 à 1607) a :
    soit construit cette maison vers 1604,
    soit  acheté  ce bâtiment à George François Thomasset. vers 1604.



Mais pour moi, la chose n'est encore pas éclaircie!
En effet, dans l'acte de vente de 1604, le grand bâtiment acheté par H.R. Horn à Georges François Thomasset  n'est pas situé de façon précise sur le territoire de la commune.

Mais l'article suivant répond sans doute à ma question, soit :


http://arnexhistoire.blogspot.ch/2014/01/en-1604-hans-rudolf-horn-achete-une.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire