mercredi 9 novembre 2011

Lieu-dit : En Béléçon

Béléçon ou Blessoney ?

Si vous gravissez la petite colline des Buclars en venant d’Arnex (voir article précédent) le champ qui se trouve sur votre droite se nomme Béléçon, mais en 1554, il était noté le champ du Blessoney.


Béléçon et Buclars sur la carte de 1950

En Béléçon avec le chemin bétonné qui fait limite avec Orbe


Ces différences d’orthographe nous posent un problème de toponymie et de botanique.

En effet, le terme Blessoney provient sans doute de blesson, ces petites poires à demi sauvages assez âpres au goût et utilisées surtout pour le cidre.

Mais les cartes actuelles notent Béléçon, un terme plus proche de bélosse ou prunelle, le fruit de l’épine noire, ces petits fruits bleu-noir très acide, dont on dit qu’il faut attendre les premières gelées avant de les consommer.

Difficile de trancher entre ces deux végétaux, car cette colline ne fut défrichée que tardivement et on y trouvait sans doute des buissons d’épines noires.
En outre il était fréquent de planter des arbres le long des chemins communaux, noyers ou poiriers dont les fruits étaient misés chaque année comme le montre un extrait de comptes communaux de 1656.


Comptes de la commune d’Arnex en 1656 avec les recettes de la mise des blessons

Aucun commentaire:

Publier un commentaire