mardi 15 novembre 2011

Les sources du Bec à l'Aigle

La source du Bec à l'Aigle et sa tuffière



Si par hasard, vous remontez le cours du Nozon depuis Saint-Loup, vous passerez au pied du Bec à l'Aigle, modeste piton rocheux qui domine le vallon.


Le Bec à l’Aigle dans le vallon du Nozon



Carte des lieux



A ses pieds vous remarquerez peut-être cette tuffière







Tuffière au pied du Bec à l'Aigle dans le vallon du Nozon

 Et si vous grimpez  le long du filet d'eau pour trouver la source,vous découvrirez, deux captages un peu à l'abandon avec un petit réservoir.



Captage de la source située au pied du Bec à l'Aigle

Ces sources furent achetées en 1886 à la commune d'Arnex, propriétaire de cette parcelle de forêt, pour le prix de deux mille cinq cents francs par l'Institution de Saint-Loup, installée en ces lieux depuis 1852, date de leur départ d'Echallens.

Mais les années ont passé et le raccordement au réseau de Pompaples est devenu plus avantageux que l'entretien des conduites reliant les sources du Bec à l'Aigle à Saint-Loup.
Alors la source a décidé de s'échapper des anciens captages pour rejoindre directement le cours du Nozon formant peu à peu  (en déposant son calcaire) un massif de tuf au bord du chemin.

Si le site vous intéresse, attendez la floraison des nivéoles du printemps qui, en février déjà, tapissent le sol de cet endroit.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire