vendredi 11 novembre 2011

Bâtiments disparus : la boulangerie

Le bâtiment de la boulangerie d'Arnex et ses boulangers



Ancienne boulangerie de Bolomey Victor

Ce bâtiment qui fut notre boulangerie n’est pas très ancien, il ne figure pas encore au cadastre communal de 1808.

Par contre, une maison figure bien sur le cadastre de 1865 où il est noté que le N° 52 est propriété de Bovet Jean Auguste, feu Samuel (1825-1882).
Le N° 52 est noté : Logement, grange et écurie.

Jean Auguste Bovet possédait également les parcelles N°53, 54 et 55.



Ruelle de la boulangerie sur le cadastre de 1865


A ma connaissance, Jean Auguste Bovet qui avait épousé une Marie Gauthey (1819-1897), n’a pas eu d’enfant et j’ignore aussi qui a acquis ce bâtiment au décès de sa femme.

Il faut noter que durant la période 1808-1865, le quartier s’est densifié avec la construction :

Des N° 2, 3 et 4, soit la ferme actuelle de Bernard Bovet, datée de 1838
Du N° 11, ferme actuelle de Bovet Charles Henri, qui à l’époque abritait la première fromagerie construite en 1812 par la commune

Des fermiers du four communal aux boulangers

Rappelons qu’avant la boulangerie, le four à pain communal était situé à côté du clocher.
Il était misé chaque année par la commune.
Il a été loué jusqu’en 1913, à Charles Monnier, boulanger.

Mais peu à peu, le four communal perd son utilité.

Il est vendu en 1924, pour 2'350 fr, à Georges Monnier qui va le démolir et le remplacer par une grange.
Mais nos archives citent encore d’autres boulangers actifs au XXème siècle :


1907                Boulaz Auguste
1908                Garin Emile
1923-1926      Castella Maxime
1927-1932      Jaquier Paul
1932-1966      Bolomey Victor père
1966-1998      Bolomey Victor fils

Il semble donc que de 1900 à 1920 coexistaient l’utilisation du four communal et l’activité d’un boulanger.
Notons aussi l’existence de fours privés en particulier :
            À la grange du Dîme
            A la maison de Marius Bovet dit « le bossu », une maison occupée actuellement par les familles Soutter et Christe.

Fin de la boulangerie

En 2007, les héritiers de Victor Bolomey fils décident de vendre ce bâtiment, mais une équipe du village qui regrette la démolition du four va tenter de le maintenir en activité.
 Le 15 mars 2008, elle se mobilise par une journée porte ouverte et lance la récolte de parts sociales.


 

Remise en marche du four le 15 mars 2008


Mais finalement, malgré de nombreux intéressés, la somme nécessaire à l’achat ne peut pas être trouvée.
De son côté, la Municipalité fait savoir qu’elle n’est pas favorable à ce projet.
La boulangerie sera donc vendue et transformée en habitation en 2009-2010

.

La boulangerie transformée en habitation en 2009-2010

La porte à Victor a disparu


Le four a été démoli


L’ancien four à pain à Bolomey


Le pétrin s’est arrêté

Ancien pétrin


Mais la défunte boulangerie aura tout de même donné son nom à la ruelle

Aucun commentaire:

Publier un commentaire