mardi 15 novembre 2011

L'ancienne tannerie d'Orbe

Vue de l'ancienne tannerie à travers l'arche du Grand Pont

Quittons une nouvelle fois le territoire d'Arnex pour jeter un coup d'oeil sous le Grand Pont en direction de l'ancienne tannerie d'Orbe dont on distingue encore quelques murs le long du sentier des Présidents.



Au début du XXème siècle cette tannerie était la propriété de Ch. Schwille. Elle est reprise en 1932 par Jacob Eggiman. A sa mort en 1957, la tannerie cessera son activité.
Mais c'est l’incendie du 25 février 1965 qui sonnera le glas de ce bâtiment qui était encore encore habité.
On en distingue encore quelques pans de murs.

La tannerie d'Orbe, comme celle de la Sarraz, s'approvisionnaient en écorce de chênes dans les forêts de la région.
Les gens de Croy et aussi de Bofflens en ont produit de grandes quantités jusqu'à la fin de l'activité des tanneries.



Une série de mailloches utilisées pour frapper les troncs de chênes pour décoller l'écorce au printemps



Petit outil pour lever l'écorce de chêne

Pour la petite histoire, signalons qu'en 1867, Charles Bonnard, tanneur à Orbe fait marché avec la Municipalité d'Arnex. Celle-ci lui laisse lever l'écorce des chênes abattus pour payer l'édification d'une huilerie.
Au prix convenu de soixante francs, se sont ajoutés trois francs d'amende que Charles Bonnard dût payer en plus,  pour avoir osé transporter sa récolte un dimanche !

Deux mots à propos du Grand Pont d'Orbe :
C'est Adrien Pichard qui en étudie les plans et Henri Perregaux qui le termine.
Commencé en 1826, il fut achevé en 1830.

Et les premières années,  il fallait s'acquitter d'un péage pour le traverser!

Pierre du milieu du Grand Pont



Inscription sur la pierre située au milieu du Grand-Pont :

CONSTRUCTION ORDONNEE PAR  DECRET
DU 5 JUIN 1823
LA PEMIERE  PIERRE FUT POSEE  LE 29 JUIN 1826
ET L’OUVRAGE TERMINE EN 1830

MONUMENT ELEVE PAR LE PEUPLE VAUDOIS
A L’UTILITE PUBLIQUE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire