lundi 14 novembre 2011

Capites du vignoble situé sous le village

Le vignoble situé sous le village est sans doute le plus ancien de la commune.
En 1554, il occupait déjà plus ou moins la surface actuelle.
 
Mais ce qui a le plus changé, ce sont les voies d’accès pour accéder aux diverses parcelles.
 Au départ n’existait que le chemin de la Cherreyre et un chemin au bas des vignes, bien amélioré en 1861-63.


L’accès aux vignes se faisant principalement par de multiples sentiers. Il faudra attendre 1931 pour créer deux nouveaux chemins :

- celui qui part du bas du village pour rejoindre la Cherreyre

- celui qui quitte le chemin du Moulin en Fichefeu et rejoint également la Cherreyre.

 Malgré cette importante amélioration, toutes les parcelles, souvent petites, n’avaient pas encore accès à un chemin.
D’où la nécessité du remaniement parcellaire de 1968 à 1981 qui a complètement redessiné la carte du vignoble avec de nouveaux chemins bétonnés et de plus grandes parcelles.

  

Les nouveaux chemins du remaniement


Petit inventaire des capites existantes au vignoble
En commençant par le bas


   
   La capite à Constant et Germaine Gauthey 


Cette capite a été construite en bas des vignes de Constant Gauthey, dit Bibi par Dante Magistris 

En continuant par le milieu du vignoble, on découvrait ensuite : 


  

  La capite de la Meunière de Raymond Morel avec sa treille et un amandier 

Mais en novembre 2015 cette capite disparaît, tout comme sa treille et son amandier pour faire place à une nouvelle plantation,
Encore une capite de moins...



Novembre 2015, il ne reste plus rien, juste quelques tuyaux et un peu de cendre...



  

  Capite des Terrasses avec son petit balcon érigée par Charles Morel 

Une capite aujourd'hui disparue à cause du nouvel alignement des lignes de vigne, choisi par son petit-fils Yann !
Cette capite possédait également son amandier, arraché en 2010. 
.



  

  Capite de Jean-Daniel Gauthey avec son  amandier  




  Capite d’Erwin Krebs le long de la Cherreyre 








Capite, volière ou résidence secondaire ?

Édifiée juste en dessous du village, en Tollion, cette capite qui appartenait à Alain Devenoge remplit actuellement de multiples fonctions avec sa volière et son superbe jardin.


Et pour terminer voici la plus jeune des capites qui vient d’être construite par Jean-Jacques Monnier. 

  
  Nouvelle capite de Jean-Jacques Monnier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire